Plasma Riche en Plaquettes

PRP ou Plasma Riche En Plaquettes. Il s’agit d’utiliser les multiples facteurs de croissance (boosters) contenus dans les propres plaquettes de la personne dans le but de réguler et de stimuler des cellules souches dormantes. Le but final étant de créer des tissus nouveaux et plus jeunes et donc un réel « rajeunissement »


Se fait en totalité en cabinet médical. Pour le rajeunissement facial, des injections un peu plus profondes peuvent être effectuées à l’aiguille pour stimuler les os et les muscles du visage. Ces injections devront être répétées selon un protocole variant en fonction de l’indication médicale.

Indications et résultats :

  • Rajeunissement du visage : Améliorer la texture, la densité et la luminosité de votre peau (diminuer les taches brunes liées aux rayons UV ainsi que les rougeurs)
  • Cernes : Réduire vos rides, ridules et vos cernes;
  • Amélioration de la qualité et souplesse des cicatrices et brûlures : améliorer l’aspect des cicatrices d’acné ou des cicatrices post-traumatiques (vergetures, marques chirurgicales, etc.);
  • Augmenter la synthèse ou la régénération des fibres élastiques de la peau et du collagène au niveau du cou, du décolleté et des mains.

Avantages :

la technique du PRP est une technique en plein essor en particulier de par :

  • Son caractère sécurisé (utilisation de produits appartenant à la même personne pas de risque allergique et risques infectieux exceptionnels)
  • Rapidité du geste, totalement fait en cabinet
  • Rareté des cas où le geste est contre-indiqué
  • Très peu de suites : rougeurs et gonflements très discrets, hématomes (bleus). Ces faits sont aussi inconstants.
  • Les risque d’effets secondaires outre les réactions inflammatoires remarquées dans les heures suivant le traitement, sont quasi nuls. Puisque le PRP est issu du propre sang du patient, le plasma riche en plaquettes est sécuritaire.

Les contre-indications :

Si vous souffrez d’une maladie auto-immune, de sang ou de la peau, ce traitement ne vous est pas recommandé. Pas plus pour les femmes enceintes ou qui allaitent, tous simplement parce qu’aucune étude n’a encore été effectuée sur ce traitement. Pour les patients qui sont aux prises avec des médicaments antiagrégants, comme l’aspirine, ce traitement n’est pas conseillé pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *